L'infrastructure a été touchée par des frappes de l'armée russe qui ont provoqué un incendie. M. Grossi s'est concerté avec le Premier ministre ukrainien, Denis Shmyhal et le régulateur nucléaire ukrainien. L'organisation internationale avait auparavant appelé à cesser l'usage de la force et avertit d'un grave danger si les réacteurs étaient touchés. Selon le régulateur ukrainien, le feu n'a pas atteint les équipements "essentiels" et aucune augmentation des niveaux de radioactivité n'a été constaté. L'agence AIEA continue à suivre la situation.

Les services de secours ont annoncé avoir éteint l'incendie.