Des sources judiciaires, interrogées par l'AFP, ont fait valoir que l'identité de l'assaillant n'était pas formellement confirmée.

Cet homme, selon une source locale proche du dossier, se nomme Brahim Aouissaoui (bien Aouissaoui). Une information confirmée à l'AFP par une autre source proche du dossier.

Le jeune homme est arrivé en France fin septembre via Lampedusa (Italie) où il avait été mis en quarantaine par les autorités italiennes avant d'être visé par une obligation de quitter le territoire italien et laissé libre, a-t-on ajouté de source locale proche du dossier.

Il n'a pas fait de demande d'asile en France, a précisé cette source.

Selon une autre source proche du dossier, les enquêteurs ne disposeraient que d'un document de la Croix rouge italienne correspondant à l'identité de Brahim Aouissaoui.