Donald Trump avait déjà déposé un recours en justice pour obtenir la suspension du dépouillement dans l'Etat-clé de Pennsylvanie, où aucun vainqueur n'a encore été déclaré.

En Géorgie, Etat dont les résultats électoraux ne sont pas encore confirmés, le recours porte sur le comté de Chatham et demande à un juge de "sécuriser" et entreposer les bulletins reçus après 19h00 le 3 novembre, jour du scrutin.

Au Michigan, où un recours est aussi engagé par l'équipe de Trump, les médias américains ont cependant déjà confirmé la victoire de son rival démocrate Joe Biden.

Ces actions mettent en lumière la stratégie légale que le président met en place pour conserver son siège à la Maison Blanche. Son équipe de campagne a aussi annoncé qu'elle allait réclamer un recomptage au Wisconsin, un Etat remporté par Joe Biden selon les médias américains.

Avec cet Etat et le Michigan en poche, deuxième et troisième Etats repris à Donald Trump avec l'Arizona, Joe Biden dispose désormais de 264 grands électeurs. S'il remportait par exemple le Nevada (6), il atteindrait le nombre nécessaire de 270 grands électeurs pour devenir le 46e président des Etats-Unis. Mais plusieurs autres Etats-clés n'ont pas encore rendu leurs verdicts.