L'Etat américain de Géorgie, où le démocrate Joe Biden et le président républicain Donald Trump sont dans un mouchoir de poche, a annoncé vendredi qu'il allait procéder à un recomptage des votes de l'élection présidentielle.

La course en Géorgie "reste trop serrée", a déclaré le secrétaire d'Etat local, Brad Raffensperger, lors d'une conférence de presse à Atlanta. "Avec une marge aussi mince, il va y avoir recomptage en Géorgie".

Les résultats vendredi matin donnaient à Joe Biden une avance de tout juste 1.500 voix en Géorgie, Etat du Sud-Est qui a toujours voté républicain depuis 1996.

"Le compte définitif en Géorgie (...) a d'énormes implications pour le pays tout entier", a dit M. Raffensperger.

"Les enjeux sont gros et les nerfs à vif de tous les côtés. Nous ne laisserons pas ces débats nous distraire de notre travail. Nous ferons les choses comme il faut et nous défendrons l'intégrité de nos élections", a-t-il ajouté.

Il a aussi précisé que la Géorgie permettait à des observateurs des deux équipes de campagne d'observer le comptage après que M. Trump, sans aucun élément de preuve, a affirmé que des fraudes étaient en cours à travers le pays.