Barack Obama, la France et "sa soeur" belge sont cités dans une vidéo qui circule sur le net.

La menace terroriste reste toujours bien vivace. Dans une nouvelle vidéo, l'Etat islamique menace nommément la Belgique d'attentats. "Nous vous prévenons que nous viendrons chez vous, avec des voitures piégées et des explosifs", éructe un membre de l'EI, avant d'évoquer des décapitations.

La France, la "sœur de la Belgique", comme le dit ce jihadiste, Barack Obama, les Etats-Unis sont également menacés. Dans le même temps, la vie d'un otage japonais ne repose qu'à un fil après la mort d'un compatriote et d'un pilote jordanien.

Ce lundi, un autre message audio avait circulé sur la toile, montrant Abou Mohammad al-Adnani, porte-parole de l'EI, lancer des menaces d'attaques. "Nous promettons aux bastions chrétiens qu'ils continueront de vivre dans un état de terreur, de peur et d'insécurité", avait-il affirmé. "Vous n'avez encore rien vu", avait-t-il prévenu.

Le 15 janvier, la Belgique avait déjà été clairement menacée: "Il y aura de plus en plus de ces opérations [attaques] dans toute l’Europe, en France, en Belgique, en Allemagne, en Suisse, partout en Europe, et partout en Amérique", avertissait alors un jihadiste.