Monde

L'ex-ambassadeur des Etats-Unis en Belgique, Howard Gutman, a quitté Bruxelles mardi matin, mais avec la ferme intention d'y revenir comme homme d'affaires et de cultiver les amitiés qu'il a nouées durant les quatre ans de son mandat, a-t-on appris auprès de l'ambassade américaine. M. Gutman s'est envolé en fin de matinée vers les Etats-Unis, a précisé le service de presse de l'ambassade.

Cet avocat d'affaires désigné ambassadeur par le président américain Barack Obama - qu'il avait aidé lors de sa première campagne électorale qui l'avait conduit à la Maison Blanche - avait pris ses fonctions le 31 août 2009, après avoir présenté ses lettres de créance au roi Albert II.

M. Gutnam a un successeur pressenti en la personne de Denise Bauer, une ancienne membre du comité national de financement de la campagne électorale lors des deux élections remportées par le président démocrate, en 2008 et en 2012. Elle sera la première femme à occuper cette fonction depuis Anne Cox Chambers (1977 à 1981) si le Sénat confirme sa nomination, annoncée le 21 juin dernier.

M. Gutman a toutefois confirmé, dans une carte blanche publiée samedi par le journal 'La Libre Belgique' son intention de "revenir souvent" en Belgique en compagnie de son épouse Michelle, "que se soit pour affaires, pour revoir des amis ou pour le plaisir".

Il a en effet accepté une fonction d'administrateur au sein de l'armateur Exmar, spécialisé dans le transport de gaz.

M. Gutman quitte Bruxelles peu après les deux autres ambassadeurs que compte les Etats-Unis à Bruxelles: celui auprès de l'Otan, Ivo Daalder, et celui auprès de l'Union européenne, William Kennard, qui sont aussi arrivés en fin de mandat.