Monique Olivier, l'ex-femme du tueur en série Michel Fourniret, est en garde à vue depuis mardi à Nanterre, en France, dans le cadre d'une enquête sur la disparition d'une femme dans l'Orne en 1993, a appris mercredi l'AFP auprès du procureur de la République d'Argentan Hugues de Phily, confirmant une information de BFMTV. 

L'enquête porte sur la disparition de Lydie Logé, à Saint-Christophe-le-Jajolet, en 1993, a confirmé M. de Phily à l'AFP. L'affaire "avait débouché sur un non-lieu en 2009" mais a été rouverte en 2018, a-t-il précisé. Monique Olivier a été placée en garde à vue à mardi à 14h00.