Selon un décompte de l'AFP, au moins une dizaine de députés ont été testés positifs au coronavirus ces derniers jours.

L'Assemblée nationale ne communique pas le nombre de cas positifs, au titre du secret médical.

L'institution souligne les mesures prises avec la demi-jauge imposée pour les députés en commission comme dans l'hémicycle, et le port du masque obligatoire.

Des syndicats de collaborateurs parlementaires ont déploré de "fortes lacunes sur l'information" concernant les "cas positifs".