Cheffe de la diplomatie entre 1997 et 2001, dans l'administration du président démocrate Bill Clinton, Madeleine Albright s'est éteinte des suites d'un cancer, précisent ses proches, qui saluent "une défenseure infatigable de la démocratie et des droits humains".

Madeleine Albright est née le 15 mai 1937 à Prague dans une famille juive. 11 ans plus tard, sa famille émigre aux Etats-Unis où des études brillantes lui permettront d'accéder aux plus hautes marches du pouvoir.

Juste avant de prendre la tête de la diplomatie américaine, elle occupa le poste d'ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'ONU (1993-1997), où elle imprima sa marque, notamment lors de l'offensive américaine au Kosovo.

Le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price a qualifié sa mort de "dévastatrice". "C'était une pionnière", a-t-il salué. "En tant que première femme secrétaire d'Etat, elle a littéralement ouvert la voie à une grande partie de notre profession."