Monde

C'est ce qu’on appelle une belle carotte. Le patron de Ryanair, Michael O’Leary, pourrait gagner un “bonus” extrêmement élevé dans les prochaines années. L’Irlandais a deux possibilités pour toucher ce pactole. Explications.