Monde

Au moins 10.000 réfugiés mineurs non accompagnés ont disparu depuis leur arrivée en Europe, affirme dimanche l'office de police intergouvernemental Europol dans les colonnes du journal britannique The Observer. 

Un nombre important d'entre eux pourrait être tombé entre les mains d'organisations criminelles.

Environ 5.000 mineurs d'âge ont disparu rien qu'en Italie, tandis que la trace de 1.000 jeunes a également été perdue en Suède. "Des organisations criminelles peuvent prendre ces réfugiés pour cibles", indique Brian Donald de l'organisation Europol.

"Il n'est pas déraisonnable d'affirmer que nous sommes à la recherche de 10.000 d'entre eux. Ils ne sont toutefois pas tous exploités de manière criminelle. Certains ont rejoint des membres de leur famille, mais le problème est que nous ne savons pas où ils sont, ce qu'ils font et avec qui ils se trouvent", ajoute M. Donald.

D'après l'ONG 'Save the children', quelque 26.000 mineurs non accompagnés sont arrivés en Europe l'année dernière.

Europol dispose de preuves démontrant notamment que certains d'entre eux sont exploités sexuellement.