Le commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution iraniens a déclaré samedi endosser la "responsabilité totale" du drame du Boeing 737 ukrainien abattu mercredi près de Téhéran par les forces armées iraniennes.

"J'endosse la responsabilité totale" de cette catastrophe, a dit le général de brigade Amirali Hajizadeh, dans une déclaration télévisée. "J'aurais préféré mourir plutôt que d'assister à un tel accident", a-t-il ajouté.

Le Boeing a été abattu sans ordre à cause d'un brouillage

L'opérateur de missile qui a abattu le Boeing ukrainien mercredi à Téhéran a fait feu sans pouvoir obtenir la confirmation d'un ordre de tir à cause d'un "brouillage" télécom, a affirmé samedi un général iranien.

Le soldat a pris l'avion pour un "missile de croisière" et il a eu "10 secondes" pour décider, a déclaré le général de brigade Amirali Hajizadeh, commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution iraniens.

Boris Johnson: L'aveu de l'Iran est un "premier pas important"

 Le Premier ministre britannique Boris Johnson a qualifié samedi de "premier pas important" l'aveu par l'Iran qu'il a abattu par erreur un avion de ligne ukrainien, faisant 176 morts dont quatre Britanniques.

"Nous avons maintenant besoin d'une enquête internationale complète, transparente et indépendante et le rapatriement de ceux qui sont morts", a ajouté le dirigeant conservateur dans un communiqué, précisant que le Royaume-Uni allait collaborer avec ses partenaires internationaux à cette fin.