La délégation se penchera une nouvelle fois sur la théorie - vivement rejetée par Pékin - d'une fuite d'un laboratoire de Wuhan, où les premiers malades du coronavirus ont été identifiés fin 2019.

En décembre 2020, l'organisation des Nations Unies avait envoyé une première équipe de scientifiques à Wuhan. Dans son rapport de mars 2021, l'équipe de recherche a indiqué qu'elle n'avait pas obtenu suffisamment d'informations de la part des scientifiques chinois afin de répondre aux questions-clés sur l'origine de la pandémie.