La résolution, qui n'utilise pas le mot "talibans", détaille le nouveau mandat de la mission politique de l'ONU en Afghanistan (Manua) pour un an. Elle a été approuvée par 14 voix pour, seule la Russie s'abstenant.

La résolution comprend plusieurs volets de coopération, sur le plan humanitaire, le plan politique et la défense des droits humains, dont ceux des femmes, des enfants et des journalistes.

"Ce nouveau mandat de la Manua est crucial non seulement pour répondre à la crise humanitaire et économique immédiate, mais aussi pour atteindre notre objectif primordial de paix et de stabilité en Afghanistan", a déclaré à l'AFP après le vote l'ambassadrice norvégienne à l'ONU, Mona Juul, dont le pays a rédigé la résolution.

"Le Conseil envoie un message clair avec ce nouveau mandat: la Manua a un rôle crucial à jouer dans la promotion de la paix et de la stabilité en Afghanistan et pour soutenir le peuple afghan alors qu'il est confronté à des défis et à une incertitude sans précédent", a-t-elle ajouté.