Ces documents avaient été dérobés par une bande organisée entre 1980 et 2001 dans divers dépôts d'archives, notamment aux Archives nationales de France et au Service historique de la Défense à Vincennes. Plus de deux tonnes de documents ont été saisis à l'époque par la Police judiciaire et remis aux Archives de l'État à Liège, qui avait participé au démantèlement du réseau.

"Cette affaire a causé un préjudice considérable aux patrimoines nationaux respectifs", peut-on lire dans la communication. Des milliers de pièces d'archives ont été vendues à des particuliers en Belgique et en France avant que les auteurs des faits ne soient interceptés.

La cérémonie symbolique de remise d'archives se déroulera le mardi 5 octobre à 14h30 aux Archives de l'État à Liège en présence de l'ambassadrice de France Madame Farnaud-Defromont.