Monde L'ex-président français Nicolas Sarkozy (2007-2012) a fait sourire en ironisant sur la coupe de cheveux de Donald Trump et Boris Johnson.

L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, était l'invité de Michel Drucker dans Vivement dimanche sur France 2, ce dimanche 6 octobre. À cette occasion, le présentateur avait ressorti un vieux cliché où Jacques Chirac, l'ex-président français disparu le 26 septembre dernier, posait aux côtés de l'époux de Carla Bruni.

© AFP

Le cliché en noir et blanc révélait aux téléspectateurs l'épaisse chevelure de Nicolas Sarkozy. La discussion s'est donc focalisée sur ce détail capillaire. "J'ai pris un coup de vieux", a commenté ce dernier. Ce à quoi Michel Drucker a rétorqué, sur le ton de l'humour: "Le coiffeur est encore en liberté?" À ces mots, l'ex-président français de 2007 à 2012 a lancé: "Son héritier doit être celui qui s'occupe de Donald Trump et Boris Johnson." La vanne, certes facile, a eu le don de provoquer un fou rire parmi l'assemblée.