La Chine a engagé vendredi la construction d'un hôpital destiné à accueillir d'ici 10 jours un millier de patients victimes du nouveau coronavirus, ont rapporté les médias publics.

Selon des images diffusés à la télévision, des dizaines d'engins de chantier étaient occupés à préparer le terrain sur lequel doit s'élever l'établissement à Wuhan (centre), la ville de 11 millions d'habitants au coeur de l'épidémie.

Les travaux doivent être achevés en un temps record et l'hôpital, de 25.000 m2, ouvrira ses portes le 3 février, selon l'agence Chine nouvelle. Il accueillera exclusivement des malades de la pneumonie virale d'origine inconnue qui a contaminé depuis décembre 830 personnes, dont 26 mortellement.

Le site "atténuera la pénurie de ressources médicales", a précisé l'agence de presse officielle. La ville de Wuhan, où sont concentrés la grande majorité des cas de contamination, a été placée jeudi de facto sous quarantaine, les habitants n'étant plus autorisés à sortir.

La Chine avait déjà construit à Pékin un hôpital dans un temps record - une semaine - lors de l'épidémie de Sras en 2003. Le site rassemblait des bâtiments préfabriqués.


McDonald's ferme ses restaurants dans cinq villes

La chaîne de fast-food américaine McDonald's a fermé plusieurs restaurants dans des villes chinoises en raison de l'épidémie de coronavirus. Il s'agit de tous les restaurants situés dans cinq villes de la province de Hubeu dont Wuhan, hermétiquement confinée du reste du pays. A côté de Wuhan où a éclaté l'épidémie, McDonald's a fermé ses restaurants d'Ezhou, Huanggang, Xiantao et Qianjiang.

McDonald's a par ailleurs octroyé 1 million de yuans (131.00O euros) à la Wuhai Charity Foundation, qui lutte contre le virus.