Le missile transportant une "ogive planante hypersonique" a touché une "cible en mer à 1.000 km de distance", a déclaré KCNA, reçue à Séoul, ajoutant que cet essai avait encore "davantage confirmé" "l'excellente maniabilité de l'unité de combat hypersonique".

Des photos mises en ligne sur le site internet de Rodong Sinmun, le journal officiel du Parti des travailleurs, au pouvoir, montrent le tir du missile, à l'aube, sous le regard du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un entouré d'hommes en uniforme militaire.

La défense sud-coréenne a estimé que ce tir avait atteint une vitesse hypersonique et attestait clairement de "progrès" par rapport à celui de la semaine dernière.

Les missiles hypersoniques volent à Mach 5, voire plus, et peuvent changer de cours en vol, ce qui les rend plus difficiles à détecter et à intercepter.