La représentation de la Corée du Nord aux Nations Unies estime qu'il n'est plus nécessaire de négocier avec les Etats-Unis à propos d'un désarmement nucléaire. Pyongyang s'en prend aussi sévèrement à plusieurs pays européens, dont la Belgique. Dans une déclaration samedi à New York, la Corée du Nord affirme que des négociations avec les USA ne sont plus utiles et que la "dénucléarisation" n'est plus à l'ordre du jour. Selon Pyongyang, Washington utilise ces discussions dans un but de politique intérieure.

La délégation nord-coréenne s'en prend aussi à six pays de l'Union européenne -Belgique, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Pologne et Estonie- qui l'avaient rappelée à l'ordre cette semaine dans une déclaration commune. Ces nations avaient exprimé au Conseil de sécurité de l'ONU leur préoccupation sur les lancements de fusées par Pyongyang. Il s'agit, selon le régime nord-coréen, d'une "grave provocation".

Les négociations americano-nord-coréennes sont au point mort depuis février et un sommet raté tenu au Vietnam.