Le gouvernement japonais confirme aussi avoir détecté un tir nord-coréen qui pourrait être "un missile ballistique", rapporte aussi l'agence de presse japonaise, Kyodo.

Ce nouveau tir, vers la mer du Japon, fait suite à deux lancements récents de missiles hypersoniques, qui volent à Mach 5, voire plus, et peuvent changer de cours en vol, ce qui les rend plus difficiles à détecter et à intercepter.

Les États-Unis ont déjà annoncé vouloir proposer à leurs 14 partenaires du Conseil de sécurité de l'Onu d'adopter de nouvelles sanctions internationales contre la Corée du Nord après ces tirs de missiles balistiques.