"Aujourd'hui, vers le début de la soirée, notre délégation sera sur place, nous allons attendre les négociateurs ukrainiens", a affirmé Dmitri Peskov à la presse, disant "espérer" que ces derniers viennent aux négociations, sans en préciser le lieu.

Le chef de la délégation russe, Vladimir Medinski, a indiqué précédemment que cette nouvelle rencontre aurait lieu "bientôt" à la frontière polono-bélarusse.

Un premier round de pourparlers a eu lieu lundi à la frontière ukraino-bélarusse, dans la région de Gomel.

Les négociateurs des deux parties s'étaient ensuite retirés pour "consultations" dans leur capitale respective, tout en envisageant un deuxième round.

Selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, l'Ukraine "n'a pas eu de résultat qu'elle aimerait avoir" à l'issue du premier round de discussion, mais a évoqué ses "contre-propositions" à la Russie "pour mettre fin à la guerre".