Monde

Une humeur signée Géry De Maet.

"Rigolez pas, mes camarades, la débandade est pour demain."

Cette chanson de Michel Sardou datant des années 80 semble avoir été écrite pour La France insoumise, le parti de Jean-Luc Mélenchon. Voici deux ans à peine, ce tribun passé du Parti socialiste à la gauche extrême avait pourtant le vent en poupe au point qu’il a pu se voir à l’Élysée avant qu’Emmanuel Macron ne vienne lui barrer la route.

Depuis, le vent a tourné.

(...)