La folle nuit des élections américaines

Monde

J.G.

Publié le

A 6 h 30 ce mercredi matin, Bush mène par 246 à 242 grands électeurs. Il en faut 270 pour être élu !

WASHINGTON Le suspense demeure total ce mercredi aux Etats-Unis. A 6 h 30 (heure belge), les deux candidats à la Maison Blanche sont toujours au coude à coude. Au dernier décompte, George W. Bush dispose de 246 grands électeurs pour 242 à son rival Al Gore. Or, il en faut 270 pour être élu.
La nuit de élections américaine est complètement folle. Les deux candidats passent du sentiment de la victoire à celui de la défaite au fil des heures et des résultats transmis. Un véritable match de ping-pong. Prématurément, il avait été annoncé que l'Etat de Floride avait basculé au profit de Al Gore donnant à celui-ci un net avantage. Mais l'annonce était fausse et il apparaît, désormais, que la Floride pourrait s'avérer décisive comme cela a été chaque fois le cas depuis 1964, excepté en 1992 lors de l'élection de Clinton. Si Bush l'emporte en Floride (qui désigne 25 électeurs), il disposera de 271 grands électeurs et sera donc élu. Si, au contraire, Al Gore devait l'emporter dans cet état-clé, il prendrait l'avantage, mais il faudrait encore patienter jusqu'à l'annonce des résultats de l'un des trois derniers Etats, Oregon, Wisconsin ou Iowa.

Républicains majoritaires à la Chambre

D'après les chaînes de télévision CNN et CBS, les républicains conservent la majorité à la Chambre des représentants, dont 435 sièges étaient en jeu. En ce qui concerne le Sénat, les républicains pourraient également rester majoritaires, mais de fort peu sans doute.



Newsletter DH Actu

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info