La barre des 100.000 morts dans le pays depuis le début de l'épidémie a ainsi été franchie. C'est ce qu'a indiqué jeudi l'institut français de santé publique.

La veille, le bilan était de 99.805 décès. Près de 6.000 personnes se trouvent dans les services de réanimation, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis la première vague de l'épidémie en avril 2020, où plus de 7.000 personnes étaient en soins intensifs.

Au total, 30.668 malades diagnostiqués positifs au coronavirus se trouvent dans les hôpitaux français, soit 200 patients de moins que mercredi.

En franchissant cette barre symbolique des 100.000 décès, la France rejoint en Europe la Grande-Bretagne (127.000 morts) et l'Italie (115.000 morts). D'autres pays ont une mortalité plus élevée par habitant, comme la Belgique ou le Portugal.