La jeune voyageuse américaine Gabby Petito, qui partageait sur les réseaux sociaux son périple dans les immensités de l'Ouest des Etats-Unis avec son fiancé, et dont la mystérieuse disparition a ému les Américains, a été victime d'un homicide, a annoncé mardi le FBI. L'analyse initiale du médecin légiste chargé d'examiner le corps retrouvé dans l'Etat du Wyoming est que le décès est un "homicide", détaille un communiqué de la division du FBI de Denver dans le Colorado. La police fédérale ajoute cependant que la cause officielle du décès sera confirmée par les résultats finaux de l'autopsie.

L'affaire a passionné les internautes américains et à l'étranger, qui ont suivi et commenté toutes les étapes de la vaste opération de recherches pour retrouver la femme de 22 ans, portée disparue le 11 septembre lors d'un voyage itinérant avec son compagnon, Brian Laundrie.

Ses parents ont communiqué pour la dernière fois avec elle lorsque le couple, qui voyageait dans un van aménagé, se trouvait dans la zone du parc national de Grand Teton.

Le fiancé, âgé de 23 ans, était activement recherché par la police mardi, qui a perquisitionné la veille le domicile de ses parents, où vivait également le couple. Il y a plus de deux semaines, M. Laundrie est rentré seul dans cette maison de North Port, en Floride, avec la camionnette de son amie.

Il a refusé de parler aux enquêteurs, avant de disparaître. La chasse à l'homme lancée par la police continuait mardi à susciter un vif intérêt aux Etats-Unis.

La traque, se déroulant notamment dans une réserve marécageuse de Floride, est compliquée par la présence de serpents et d'alligators, a annoncé mardi la police de North Port, en charge des recherches avec le FBI.