Quelque 4,7 millions de personnes ont reçu leur première dose du vaccin depuis le début de la campagne de vaccination en décembre.

Environ 3,3 millions de personnes ont également reçu leur deuxième dose.

L'État hébreu compte une population totale de 9,2 millions d'habitants, selon les données de décembre du Bureau national des statistiques. Près d'un tiers de la population est âgé de moins de 16 ans et ne peut dès lors pas encore prétendre au vaccin.

Depuis dimanche, les Israéliens qui ont été guéris d'une infection au coronavirus et ceux qui ont été vaccinés peuvent utiliser le "passeport vert" pour se rendre dans les salles de fitness, au théâtre, aux événements sportifs et peuvent à nouveau passer la nuit à l'hôtel.

L'État hébreu a lancé le 19 décembre une vaste campagne de vaccination, considérée comme l'une des plus rapides au monde, à la faveur d'un accord avec Pfizer permettant à Israël d'obtenir rapidement des millions de doses en échange de données biomédicales sur l'effet du vaccin.

Malgré une campagne de vaccination bien accueillie par la population, le nombre de nouveaux cas en Israël reste élevé. Le pays a enregistré 3.782 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures.