La NASA a partagé ce lundi soir la liste des dix nouveaux astronautes qui commenceront leur entrainement en janvier prochain au Johnson Space Center à Houston. Parmi pas moins de 12 000 candidats, l'agence gouvernementale américaine a sélectionné six hommes et quatre femmes "pour représenter les Etats-Unis et travailler aux bénéfices de l'humanité". Les recrues ont entre 32 et 45 ans.

On retrouve deux commandants de l'armée de l'air (Nichole Ayers et Marcos Berríos), une lieutenante, un commandant et une lieutenant-commandante de la NAVY (Deniz Burnham, Jack Hathaway, Jessica Wittner), une ancienne cycliste sur piste de l'équipe nationale (Christina Birch), un pilote de recherche à la Nasa et ancien commandant de la Marine (Luke Delaney), un membre du personnel de l'Université Johns Hopkins qui a servi dans la Garde côtière américaine (Andre Douglas), un chirurgien de vol pour la société SpaceX (Anil Menon) et un physicien médical (Christopher Williams).


C'est la première classe de futurs astronautes composée en quatre ans. Dès janvier 2022, elle entamera deux ans de formation durant lesquels ses membres seront entraînés à l'exploitation et la maintenance des systèmes complexes de la Station spatiale internationale, aux sorties dans l'espace, au développement de compétences robotiques complexes et à l'utilisation en toute sécurité d'un avion d'entraînement T-38. Ils devront également développer leurs compétences dans la langue russe.

C'est seulement si ils terminent cette formation avec un niveau satisfaisant qu'ils deviendront effectivement astronautes. Si c'est le cas, ils pourraient effectuer des missions de recherches à bord de la station spatiale, de lancements depuis le sol américain sur des vaisseaux spatiaux construits par des sociétés commerciales, ainsi que des missions dans l'espace lointain vers des destinations telles que la Lune sur le vaisseau spatial Orion de la NASA et la fusée Space Launch System.