Monde

C'est une publicité dont se serait bien passé Rüdiger Braun, gérant du parc d'attractions Tatzmania Löffingen en Allemagne...

Ce parc a en effet été contraint de mettre à l'arrêt sa nouvelle attraction, Eagle Fly ("vol de l'aigle" en anglais), le 16 août 2019, révèle le service public audiovisuel Südwestrundfunk (SWR). Et ce, pour une raison bien précise : les bras articulés de l'attraction formaient deux croix gammées nazies.

Le parc, qui abrite également de nombreux animaux, est destiné aux enfants et aux familles mais le gérante assure qu'il n'avait pourtant rien remarqué de particulier sur l'apparence de cette attraction ouverte fin juillet, précise la SWR.

Les premières réactions sont apparues au début du mois d'août, via la publication de vidéos sur Internet. Après avoir découvert ces vidéos et les commentaires qui allaient avec, Rüdiger Braun a déclaré "vouloir présenter ses excuses à toute personne qui s'est sentie gênée ou offensée". L'Eagle Fly est depuis cloué au sol, le temps pour l'entreprise italienne qui l'a conçu de le modifier. 

Parmi les réactions sur les réseaux sociaux ou reprises dans la presse, on voit l'attraction qualifiée d'"Holocauster", contraction des termes "holocauste" (synonyme de la Shoah) et "rollercoaster" (terme anglophone pour désigner les montagnes russes).