Monde

La police de Sao Paulo a recommandé de poursuivre le mannequin brésilien et son ancien mari dans l'affaire des accusations de viol contre le joueur brésilien Neymar. Najila Trindade est accusée de fraude, de dénonciation calomnieuse et extorsion de fonds selon une déclaration du bureau de la sécurité publique à Sao Paulo mardi.

Les résultats de l'enquête policière ont été remis aux juges et à la cour compétente pour une enquête plus approfondie. L'ancien mari de cette femme est également poursuivi pour avoir divulgué des informations à caractère érotique. La police brésilienne avait clôturé l'enquête en juillet dernier à l'encontre de Neymar, ne disposant pas de suffisamment de preuves pour mener à un procès et classant l'affaire sans suite.

En revanche, les enquêteurs ont trouvé des "indices de dénonciation calomnieuse et d'extorsion", a annoncé mardi le Secrétariat à la sécurité publique de Sao Paulo dans un communiqué. Le parquet doit donc à présent déterminer s'il recommande l'inculpation de Najila Trindade, la décision finale revenant à un juge.

Najila Trindade Mendes de Sousa avait porté plainte dans un commissariat de Sao Paulo, affirmant que la star du Paris SG l'avait forcée à avoir une relation sexuelle dans un hôtel parisien le 15 mai.

Neymar a toujours clamé son innocence, assurant avoir eu une relation sexuelle consentie et être "tombé dans un piège" visant à lui soutirer de l'argent.