Les amendes s'élèvent à 50 livres (près de 60 euros), selon la chaine de télévision britannique. Boris Johnson n'ayant pas assisté à ces deux soirées, il ne sera pas sanctionné. Il a toutefois dû présenter ses excuses à la reine Elizabeth. 

Le Premier ministre Boris Johnson a fait l'objet de critiques au début de l'année après la révélation par la presse de plusieurs fêtes organisées à Downing Street pendant les confinements dus à la pandémie de coronavirus. La police avait, dans la foulée, ouvert une enquête, portant sur douze événements, à huit dates en 2020 et 2021. Boris Johnson lui-même aurait été présent à au moins trois de ces soirées. 

Il n'est d'ailleurs pas exclu que celui-ci soit également sanctionné d'une amende.