Le chef du gouvernement n'a pas précisé à partir de quand la législation sera en vigueur. "Nous escomptons que cela va contribuer à sauver les animaux de l'extermination sans vergogne", a-t-il commenté.

La Russie a déjà resserré les règles pour la pêche commerciale l'année passée.

Capturer des baleines et dauphins pour raisons scientifiques semble exempté dans la nouvelle législation.

Il y a deux ans, plus de 100 baleines ont été maintenues en captivité dans l'est de la Russie, ce qui avait fait les gros titres des journaux.

Selon des activistes de défense des animaux, elles étaient placées dans des bassins bien trop étroits dans la mer du Japon. Ils évoquaient une "prison à baleines" et craignaient que les cétacés soient vendus à des aquariums chinois.

En fin de compte, ils ont été relâchés dans la mer à l'issue d'une opération délicate.