Des diplomates russes à Vienne ont informé le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, de l'évolution de la situation en Ukraine. Selon la lettre de l'ambassade de Russie à l'AIEA, le personnel de la centrale nucléaire de Zaporijia continue d'assurer un fonctionnement normal des installations. Les niveaux de radiation y sont normaux, d'après ces mêmes informations.

L'Ukraine, envahie par la Russie la semaine dernière, compte 15 réacteurs nucléaires dans quatre centrales. Rafael Grossi a déjà mis en garde contre le risque d'un grave accident nucléaire alors que les combats se poursuivent à travers le pays.

L'AIEA doit se réunir mercredi pour discuter de la situation.

Kiev avait auparavant signalé qu'elle restait en contact avec toutes les centrales nucléaires du pays et qu'elles fonctionnaient normalement.

Selon Anton Herashchenko, conseiller du ministère ukrainien de l'Intérieur, les forces russes cherchent également à s'emparer de la centrale nucléaire du sud de l'Ukraine, à environ 350 kilomètres à l'ouest de Zaporijia.

Des unités russes ont déjà pris possession de la centrale nucléaire de Tchernobyl la semaine dernière. Une légère augmentation des niveaux de radiation a été enregistrée sur le site de la catastrophe nucléaire de 1986, après que des véhicules militaires y ont remué un sol radioactif.