Celui-ci pourrait être utilisé pour inoculer 50 millions de personnes, car deux doses sont nécessaire pour l'immunité.

Quelque 1,5 million de personnes ont reçu les deux doses en Russie.

Spoutnik V ne pourrait toutefois être utilisé dans l'UE que s'il est approuvé par l'Agence européenne des médicaments (EMA), qui l'analyse en ce moment.

Selon son fabricant, le vaccin Spoutnik V a été approuvé dans 15 pays dans le monde, y compris en Hongrie, qui est devenu la premier membre de l'UE à l'approuver la semaine dernière.

Aucun résultat d'études indépendantes sur le vaccin n'a été publié.