Le centre administratif de Kharkiv situé sur Sumska Street, l'artère principale de la ville, a été bombardé par l'armée russe.

Les troupes de Vladimir Poutine ont commencé à bombarder la deuxième plus grande ville d'Ukraine, située non-loin de la frontière russe.

C'est ce qu'a annoncé Oleg Sinegoubov, le gouverneur de la région, en publiant sur Telegram la vidéo d'une explosion qui a eu lieu sur la place centrale de la ville. "L'occupant russe continue d'user d'armes lourdes contre la population civile", a-t-il écrit.

© AFP
© AFP
© AFP

Au moins 10 morts dans le bombardement russe du centre de Kharkiv

Les secouristes ukrainiens ont fait état d'au moins dix morts dans le bombardement mardi matin du centre-ville de Kharkiv, la deuxième ville d'Ukraine, non loin de la frontière russe. "Au moins dix personnes ont été tuées, plus de 20 blessées. Les secouristes et les volontaires ont sauvé des décombres 10 personnes, selon un décompte préliminaire", a indiqué le service ukrainien des situations d'urgence, diffusant des images des secours sortant des victimes des gravats d'un bâtiment.