Elsa se trouvait à 22H00 GMT (00H00 HB) au-dessus de la mer des Caraïbes, à 90 km au sud de la ville de Santa Cruz del Sur, dans l'est de Cuba, selon l'Institut météorogique de Cuba (Insmet). Elle était accompagnée de vents de 95 km/h et se dirigeait lentement vers le nord-est.

Elsa était devenue vendredi le premier ouragan de la saison dans l'Atlantique, quand elle avait été classée de catégorie un (sur cinq) sur l'échelle de Saffir-Simpson, avant d'être rétrogradée samedi en tempête tropicale après avoir faibli.

L'"alerte cyclonique" a été décrétée sur 11 des 15 provinces cubaines qui se préparent depuis plusieurs jours à subir des dommages. De fortes pluies étaient signalées dimanche soir par l'Insmet sur plusieurs régions de l'île, et plusieurs centaines d'habitants des régions côtières ont été évacués par précaution.

La tempête tropicale Elsa est passée samedi au large de la côte sud-ouest d'Haïti, se dirigeant vers la Jamaïque et l'est de Cuba, amenant avec elle vents violents et fortes précipitations.

Sur la côte sud de la République Dominicaine, un jeune homme de 15 ans a été tué dans la région de Bahoruco par la chute d'un mur, et une femme de 75 ans est décédée dans les mêmes circonstances à Bani, selon le journal local Listin Diaro citant l'Institut national de médecine légale (Inacif).

Une troisième personne est morte à Soufrière, sur l'île de Sainte-Lucie située au sud de la Martinique, a indiqué l'Agence caribéenne de gestion d'urgence des désastres (CDEMA) sans préciser les causes de son décès.

Le vent a aussi provoqué des coupures d'eau et d'électricité, ainsi que "des dégâts importants sur les toits", selon le CDEMA, comme sur l'île de La Barbade où des centaines de maisons ont été endommagées.

En Haïti, un pays particulièrement vulnérable face aux catastrophes naturelles, aucune victime ni dégât important n'a été signalé, mais plusieurs cultures ont été endommagées, a indiqué le directeur de la Protection civile du pays, Jerry Chandler.