Monde

Un Espagnol et deux Américains ont été blessés par des coups de corne, vendredi, lors de la première course de taureaux des célèbres fêtes de la San Fermin, à Pampelune dans le nord de l'Espagne, a-t-on appris auprès des organisateurs. 

"Trois coureurs ont été encornés: un Espagnol de la région de Navarre qui se trouve dans un état grave et deux Américains dans un état moins grave", a indiqué le service de presse des fêtes de la San Fermin, sans vouloir détailler immédiatement les blessures des trois hommes hospitalisés.

Une foule d'Espagnols et d'étrangers afflue chaque année pour ces festivités en l'honneur de Saint Firmin - patron de la région - remontant au Moyen Age.

Chaque matin, dès 08h00, ils sont des centaines à participer à l'"encierro" ou lâcher de taureaux: chacun met alors sa vie en danger en courant dans les ruelles, poursuivis par six taureaux de combat guidés par six boeufs.


Quinze personnes sont mortes depuis 1911 lors de cette cavalcade, le dernier décès remontant à 2009. L'an dernier, 87 personnes avaient été blessées, dont douze encornées.

Vendredi, la course effrénée a fait trois blessés, victimes de coups de cornes, en moins de trois minutes, sur environ 800 mètres jusqu'aux arènes. D'autres participants ont été piétinés par les "toros", ont constaté des journalistes de l'AFP.