"Le Canada annonce de nouvelles sanctions contre 10 individus complices de cette invasion injustifiée", a déclaré Justin Trudeau lors d'une conférence de presse à Londres avec ses homologues britannique Boris Johnson et néerlandais Mark Rutte. Les noms de ces personnes proviennent d'une liste compilée par l'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny, parmi lesquels d'"anciens et actuels hauts responsables gouvernementaux, oligarques et soutiens" du pouvoir russe, a précisé M. Trudeau.

"Les sanctions mettront une pression accrue" sur Moscou, "notamment la garde rapprochée" du président russe Vladimir Poutine, a-t-il assuré.

Ottawa a déjà récemment annoncé l'interdiction de toute importation de pétrole brut russe et des sanctions contre dix dirigeants de deux importantes entreprises du secteur énergétique russe, Rosneft et Gazprom.

Le Canada a également révoqué le statut commercial spécial de la Russie et du Bélarus, imposant ainsi des droits d'importation de 35% sur les produits des deux pays.