Le Canada est devenu mercredi le deuxième pays après les Etats-Unis à approuver un deuxième vaccin contre le Covid-19, celui de la société américaine Moderna, ouvrant la voie à une accélération de sa campagne de vaccination.

Les autorités canadiennes avaient déjà donné leur feu vert au vaccin de l'alliance Pfizer-BioNTech le 9 décembre dernier, et les premières vaccinations avaient commencé moins d'une semaine plus tard.

Les premières des quelque 168.000 doses du vaccin Moderna attendues d'ici la fin de l'année "arriveront dans les prochains jours" au Canada, s'est félicité le Premier ministre Justin Trudeau lors d'un point presse.

Il a par ailleurs annoncé que le Canada recevrait 250.000 doses supplémentaires du vaccin Pfizer en janvier, portant à 1,2 million le nombre total de doses des deux remèdes attendues d'ici fin janvier.

"Aussi sombre que l'hiver puisse être, le printemps viendra, et avec lui des jours meilleurs", a-t-il déclaré.

M. Trudeau a par ailleurs annoncé que le Canada prolongeait jusqu'au 6 janvier la suspension des vols en provenance du Royaume-Uni décidée dimanche après l'apparition dans ce pays d'une nouvelle variante du coronavirus.

Une cinquantaine de pays ont suspendu depuis dimanche les arrivées de voyageurs en provenance du Royaume-Uni pour les mêmes raisons.

Le ministère canadien de la Santé avait annoncé dans la matinée avoir donné son feu vert au vaccin de Moderna "au terme d'un examen indépendant et approfondi des données probantes".

Santé Canada "a conclu que le vaccin de Moderna répond aux exigences strictes du Ministère en matière d'innocuité, d'efficacité et de qualité", selon le communiqué officiel.

Le vaccin Moderna se prend en deux doses, à quelques semaines d'intervalle, comme le vaccin Pfizer/BioNTech. Mais la formule de Moderna peut être conservée à -20°C, et non -70°C comme pour le remède de Pfizer, qui a forcé le groupe à développer des containers spécifiques pour le transport.

"Les exigences distinctes en matière d'entreposage et de manipulation du vaccin de Moderna contre la COVID-19 font qu'il pourra être distribué dans les collectivités isolées et éloignées, y compris dans les territoires" reculés du nord du pays, a ajouté le gouvernement.

Ottawa a déjà passé 40 millions de commandes fermes du vaccin de la biotech américaine.

Au total, le Canada, pays de 38 millions d'habitants, a commandé et placé des options sur plus de 400 millions de doses de vaccins de sept groupes pharmaceutiques, l'un des ratios les plus élevés au monde selon M. Trudeau.

Deux autres candidats-vaccins sont en cours d'examen par les autorités sanitaires canadiennes: celui développé par l'université d'Oxford et le groupe AstraZeneca, et celui du géant pharmaceutique américain Johnson and Johnson.

Le Canada prévoit de vacciner trois millions de personnes d'ici la fin du premier trimestre 2021, et la majorité de la population d'ici fin septembre.

Le pays, où la propagation du virus s'est accélérée à l'approche des fêtes de fin d'année, comptait mercredi plus de 523.000 cas de coronavirus et près de 14.500 morts.