Le nombre de millionnaires en dollars a augmenté, selon l'étude, de 6,3% en 2020 pour atteindre 20,8 millions de personnes. Leurs avoirs ont crû globalement de 7,6%, et frôlent désormais les 80 milliards de dollars.

En 2020, le segment des ultrafortunés a été le plus dynamique à l'échelle mondiale en nombre (+9,6%) et en richesse (+9,1%) tandis que les millionnaires moyens et intermédiaires ont connu une croissance en nombre et en richesse plus faible d'environ 6% et 8% respectivement.

C'est désormais aux États-Unis que l'on retrouve le plus de membres de ce club des riches, suivis par le Japon, l'Allemagne et la Chine. Ensemble, ces quatre pays comptent 63% des richesses privées totales.

Le World Wealth Report 2021 couvre 71 marchés, représentant plus de 98% du revenu national brut mondial et 99% de la capitalisation boursière mondiale.