Depuis plusieurs semaines, des coiffeurs britanniques observent d'importantes réactions allergiques à des produits capillaires, comme des teintures, pourtant utilisés depuis de nombreuses années. Des allergies qui pourraient être liées au coronavirus, relate la BBC.

En effet, le virus, à l'instar de d'autres maladies, a un impact sur notre système immunitaire et pourrait ainsi modifier nos réactions à certains produits agressifs. Les scientifiques de l'Imperial College de Londres étudient d'ailleurs actuellement à quel point le Covid-19 peut reprogrammer notre système immunitaire, et quelles conséquences cette reprogrammation peut induire.

Si aucun lien explicite n'a à ce jour pu être scientifiquement établi entre ces réactions allergiques et le Covid-19, le nombre de cas recensés par les salons de coiffure en Grande-Bretagne ces dernières semaines inquiète. Si bien que l'organe britannique des coiffeurs et esthéticiens a conseillé aux professionnels du secteur de procéder à des tests cutanés avant d'utiliser les teintures sur leurs clients, et ce, afin d'éviter de faire l'objet de poursuites judiciaires en cas d'incident.

Une précaution qui a sauvé Gemma, une cliente britannique, d'une mauvaise surprise. "Heureusement que ma coiffeuse m'a obligée à faire ce test!", relate-t-elle à la BBC. "Quarante-huit heures avant mon rendez-vous, elle a appliqué une légère couche de teinture derrière mon oreille afin d'observer si une réaction se produisait, et le lendemain, j'ai ressenti une terrible sensation de brûlure derrière mon oreille qui n'a fait que s'empirer, jusqu'au point où j'ai perdu certaines couches de ma peau. Je n'ose pas imaginer ce qui serait arrivé si j'avais utilisé cette teinture sans test au préalable", explique-t-elle, soulagée.

Pour l'heure, aucune mesure similaire n'a été imposée dans les salons de coiffure belges.