Premier pays en Europe à abandonner le vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19 en avril, le Danemark a annoncé lundi faire également une croix sur celui de Johnson & Johnson à cause de possibles effets secondaires graves, malgré les feux verts du régulateur européen et de l'OMS pour l'utiliser.

"L'autorité nationale de santé danoise a conclu que les avantages de l'utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson ne l'emportent pas sur le risque de provoquer un éventuel effet indésirable, le VITT (un type très rare de thrombose lié à l'injection du sérum), chez les personnes qui reçoivent le vaccin. Par conséquent, (elle) poursuivra le programme danois de vaccination de masse contre le Covid-19 sans le vaccin de Johnson & Johnson", a-t-elle indiqué dans un communiqué.