Lors de son ultime meeting dimanche soir, à Opa-Locka, en Floride, Donald Trump a une nouvelle fois estimé que les démocrates parlaient trop du Covid-19, qui a fait plus de 230.000 morts aux Etats-Unis.

Et à l'évocation de l'immunologue Anthony Fauci, qui a émis des réserves sur la stratégie gouvernementale, la foule s'est mise à scander "Virez Fauci!".


"Laissez-moi attendre un peu après l'élection", a répondu, amusé, le président américain, évoquant le possible limogeage de ce chercheur très respecté aux Etats-Unis et à travers le monde.

Signe de la tension qui règne à l'issue d'une campagne d'une agressivité inouïe, des commerces de plusieurs villes américaines, dont New York et la capitale Washington, se barricadaient par crainte de manifestations violentes.

Interrogé sur les spéculations dans les médias concernant la possibilité qu'il se déclare vainqueur mardi soir si les résultats sont indécis, Donald Trump a catégoriquement démenti. "Non, non, c'est une fausse information", a-t-il affirmé à sa descente d'Air Force One en Caroline du Nord.

"Dès que l'élection sera terminée, nos avocats seront prêts", a-t-il cependant pris soin d'ajouter, laissant entrevoir la possibilité d'une longue bataille judiciaire.

"Ma réponse est que le président ne va pas voler cette élection", a de son côté affirmé Joe Biden.