"En près de cinq décennies de service public, je n'ai jamais publiquement soutenu aucun candidat", a indiqué le célèbre directeur de l'Institut des maladies infectieuses dans un communiqué transmis à CNN. 

Le clip de campagne de 30 secondes met en avant l'expérience personnelle de Donald Trump face au virus. Il inclut un bref passage d'un entretien du Dr Fauci, membre de la "task force" de la Maison Blanche sur le coronavirus, faisant croire que le médecin loue la réaction du président face à la pandémie. "Je ne peux pas imaginer que (...) qui que ce soit puisse faire plus", déclare-t-il. Mais le passage complet de ces déclarations du Dr Fauci, faites en mars au cours d'une d'une interview avec la chaîne de télévision Fox News, montre qu'elles ont un sens différent. 

"Je consacre presque la totalité de mon temps à cela. Je suis à la Maison Blanche pratiquement tous les jours avec la 'task force'. C'est chaque jour. Alors je ne peux pas imaginer que, dans n'importe quelles circonstances, qui que ce soit puisse faire plus", a dit le Dr Fauci à Fox News. "Les déclarations qui me sont attribuées sans ma permission par l'équipe de campagne du Parti républicain ont été sorties de leur contexte à partir d'un commentaire que j'ai fait il y a plusieurs mois concernant les efforts des autorités sanitaires fédérales", a expliqué l'immunologue dans sa réponse adressée à CNN. 

A la suite de cette mise au point, Donald Trump a pris la défense du clip de sa campagne et a une nouvelle fois loué son action contre la pandémie, et il a répliqué à la critique du Dr Fauci. "Ce sont bien les propos du Dr Fauci" qui figurent dans ce clip, a déclaré le président sur Twitter. "Nous avons fait un travail 'phénoménal', selon certains gouverneurs", a-t-il ajouté. Le Dr Fauci, 79 ans, un expert mondialement reconnu, a régulièrement dû tenter de clarifier ou de corriger des propos souvent approximatifs de M. Trump sur les vaccins ou traitements en cours de développement contre le Covid-19. Le ton est parfois monté d'un cran, comme en avril lorsque Donald Trump avait retweeté un message contenant la mention #FireFauci, "Virez Fauci", avant d'assurer que "Tony" faisait un travail formidable.