Le FN se maintient en tête des intentions de vote aux élections européennes, inchangé à 24% mais l'écart avec l'UMP s'accroît, ce parti subissant un effritement à 21,5%, selon un sondage Ipsos-Steria publié samedi.

Dans la quatrième vague de cette enquête d'opinion quotidienne lancée mercredi et réalisée pour Le Monde, le Cevipof et Terra Nova, les listes du parti de Marine Le Pen sont stables à 24%.

En revanche, celles du mouvement présidé par Jean-François Copé s'érodent à 21,5% (23% mercredi).

Le PS reste à 17% d'intentions de vote.

EELV gagne un demi-point à 8,5%, de même que les centristes UDI-MoDem à 8%.

Le Front de Gauche est inchangé à 7%.

Toutes les autres listes sont en dessous de 4%, la première étant Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan (3,5%, soit un gain d'un demi-point).

La tendance actuelle de participation atteint 40,5% (38% dans la première vague rendue publique mercredi).

Sondage réalisé par internet du 14 au 17 mai auprès de 1.516 personnes âgées de 18 ans et plus inscrites sur les listes électorales (méthode des quotas).