Suivez les événements en direct sur DH.be!

LE DIRECT

9h: Une voiture utilisée par les terroristes a été retrouvée dans la banlieue est de Paris

8h30: Six personnes ont été placées en garde à vue

8h: Deux kamikazes ont été identifiés 

SAMEDI

23h33: Le conseil national de sécurité a pris connaissance de la nouvelle évaluation de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM) relevant celle-ci de 2 à 3 pour l'organisation de grands événements sportifs ou culturels accueillant potentiellement un grand nombre de personne, a indiqué samedi soir le Premier ministre Charles Michel à l'agence BELGA à l'issue de la réunion. Cette décision signifie que l'armée pourra être déployée pour de tels événements, a précisé le chef du gouvernement.

22h35: Le père et le frère d'un des kamikazes qui ont abattu 89 personnes vendredi soir dans la salle de concerts du Bataclan à Paris ont été placés en garde à vue samedi soir et des perquisitions sont en cours à leurs domiciles, a appris l'AFP de sources proches de l'enquête.

Les opérations sont en cours au domicile du père de ce Français de 29 ans à Romilly-sur-Seine (centre-est) et à celui de son frère à Bondoufle, en région parisienne, selon ces sources.

>>>>>> 22h30: Un troisième Belge figure parmi les victimes des attentats perpétrés vendredi soir à Paris. (Les détails ici) <<<<<<

22h15: Deux hommes recherchés par la police française dans le cadre des attentats à Paris vendredi ont été enregistrés en Grèce comme demandeurs d'asile cette année, a annoncé la police grecque samedi.

21h20: La cérémonie prévue dimanche à la Chambre pour la Fête du Roi sera empreinte de recueillement, a annoncé samedi soir le président de cette assemblée, Siegfried Bracke, en accord avec la présidente du Sénat et le Premier ministre. La cérémonie sera limitée à la partie purement académique par respect pour les nombreuses victimes des attentats de Paris.

21h10: nouveaux détails concernant les victimes décédées. (-> à découvrir ici)

>>>>>> 21h00: la DH a rencontré un brancardier dont le petit frère a été tué par les terroristes. Il raconte comment il a vécu l’attentat de l’intérieur -> Témoignage à découvrir en vidéo! <<<<<<

20h55: Lassana Diarra endeuillé après les attaques de Paris, la soeur d'Antoine Griezmann miraculée. (Voici le récit)

20h50: La France est "en guerre" et "frappera" son "ennemi" l'organisation Etat islamique (EI) pour le "détruire", a affirmé samedi soir le Premier ministre Manuel Valls. (Son intervention en vidéo)

20h45: De nombreux pays d'Afrique, dont certains eux-mêmes frappés par l'extrémisme islamiste, ont exprimé samedi leur solidarité avec la France et appelé à renforcer la coopération internationale contre le terrorisme.

20h30: Les drapeaux ont été mis en berne devant des bâtiments publics du gouvernement flamand, à Bastogne, Liège, Namur et Mons, notamment, en solidarité avec le peuple français.

20h25: Le procureur de Paris, François Molins, a assuré que les "terroristes" avaient opéré en trois équipes et que certains avaient évoqué la Syrie et l'Irak.

20h18: Une étudiante américaine est morte dans les attentats sans précédent qui ont frappé Paris vendredi, a indiqué son université samedi.

20h08: L'Europe du foot a une pensée pour la France, endeuillée par les attentats, mais le jeu doit reprendre ses droits avec la suite des barrages pour l'Euro-2016 et les matches retours décisifs jusqu'à mardi, disputés après une minute de silence et avec des brassards noirs.

19h45: Une minute de silence a été respectée samedi à 18h00 sur la Grand-Place de Bruxelles en mémoire aux victimes des attentats à Paris vendredi soir. Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur et les membres du collège échevinal étaient notamment présents, tout comme l'ambassadeur de France en Belgique. A la même heure, l'Hôtel de Ville a été illuminé aux couleurs du drapeau français.

>>>>>> 19h30: Une instruction a été ouverte du chef d'attentat terroriste et de participation aux activités d'un groupe terroriste, annonce samedi soir le parquet fédéral belge. <<<<<<

19h27: L'orchestre du Metropolitan Opera, dirigé par Placido Domingo, a joué samedi "La Marseillaise" de manière impromptue avant la représentation de l'opéra de Puccini "Tosca" pour rendre hommage aux victimes des attentats perpétrés à Paris vendredi.

>>>>>> 19h25: nouveau "bilan provisoire et évolutif": les attentats de Paris auraient fait 129 morts, 352 blessés dont au moins 99 sont en état d'urgence absolue. <<<<<<

19h20: La bourgmestre de Verviers Muriel Targnion a indiqué samedi soir, qu'avec le chef de zone de la police Vesdre, il avait été décidé "de mettre tous les policiers en fonction ce jour dans les rues" et d'apporter une attention particulière aux événements festifs qui s'y déroulent.

19h17: La rédaction du journal satirique Charlie Hebdo a fait part samedi de "son effroi" et de "sa révolte", et a condamné la "violence terroriste" après les attaques sanglantes de vendredi soir à Paris, dix mois après l'attentat qui avait décimé sa rédaction.

19h15: Les Pays-Bas ont décidé d'intensifier les contrôles de leurs frontières ainsi que dans leurs aéroports et leurs gares, "en particulier le trafic lié à la France", a annoncé samedi le Premier ministre néerlandais.

>>>>>> 19h10: Un homme ayant loué une voiture retrouvée devant le Bataclan interpellé à Molenbeek! (Les infos complètes ici) <<<<<<

19h00: Des milliers de personnes se sont spontanément rassemblées samedi après-midi à Paris et dans plusieurs villes françaises pour "pleurer" les morts des attaques jihadistes de la veille, mais dans des proportions bien moindres que lors des attentats de janvier.

>>>>>>18h55: Le point sur les victimes décédées identifiées (ici) <<<<<

18h50: Le Sportpaleis Group a augmenté la vigilance lors des événements prévus dans ses salles, dont font notamment partie le Sportpaleis d'Anvers et Forest National, en collaboration avec les zones de police locales, indique-t-il sur son site internet.

18h47: La Province de Liège présente ses condoléances aux familles des personnes décédées lors des attentats à Paris et s'incline devant la mémoire des victimes liégeoises, annonce-t-elle samedi dans un communiqué.

18h45: Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées samedi après-midi devant l'ambassade de France à Bruxelles pour rendre hommage aux victimes des attentats de Paris.

18h30: Le chef du groupe Etat islamique en Libye, l'Irakien Abou Nabil, a été tué lors d'une frappe américaine dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé le porte-parole du Pentagone Peter Cook.

18h22: Sixième victime identifiée! Un Madrilène de 29 ans a été tué dans les attaques de vendredi soir. "Il s'agit de Alberto González Garrido, il avait 29 ans". Le jeune Madrilène assistait au concert du groupe californien Eagles of Death Metal dans la salle du Bataclan où les tueurs ont surgi. (Le détail sur toutes les victimes identifiées)

18h21: Une Tour Eiffel schématisée, entourée d'un rond noir: "Peace for Paris", un dessin réalisé juste après les attentats de Paris par un jeune graphiste français, s'est répandu à vive allure sur les réseaux sociaux samedi.

18h15: Nous apprenons, de sources fiables, qu'à 18h ce samedi, quatre interpellations ont déjà eu lieu à Molenbeek, dans le cadre de perquisitions liées aux attaques de Paris. (Les infos ici)

18h10: Les responsables de l'Union des étudiants juifs de Belgique ont annoncé samedi que leur bal annuel prévu à Braine-l'Alleud samedi soir n'aurait pas lieu.

17h55: Notre journaliste envoyé spécial à Paris a recueilli de nouveaux témoignages bouleversants sur place. Les voici:



17h50: Tous les Européens sont invités à se joindre à une minute de silence en mémoire des victimes des attentats à Paris lundi à midi, écrivent samedi les chefs d'État ou de gouvernement de l'Union européenne et des dirigeants de ses institutions dans un communiqué de presse commun.

>>>>>> 17h45: Nouvelles informations concernant les victimes des attaques de Paris: deux Belges, deux Roumains et un Portugais identifiés. (Les détails ici) <<<<<<

17h40: Bouleversé par les terribles attentats, le Roi Philippe a adressé dès ce matin par télégramme ses plus sincères condoléances à M. François Hollande, Président de la République française. Il l'a assuré de la profonde solidarité de la Belgique avec le peuple français. En pensées avec les familles et les proches de toutes les victimes, en particulier avec ceux des deux victimes belges, le Roi et la Reine souhaitent beaucoup de courage à toutes les personnes affectées directement par ces actes odieux, ainsi qu'aux services de soins et de sécurité impliqués.

>>>>>> 17h30: Un des terroristes de Paris se serait infiltré parmi les migrants! (Les explications ici) <<<<<<

17h25: L'Orchestre de Paris rendra hommage ce samedi soir, à 20h00, au Palais des Beaux-Arts (Bozar), aux victimes des attentats commis vendredi soir à Paris par une minute de silence, indique le Bozar dans un communiqué.

17h20: "Il n'y a actuellement aucun élément concret tendant à montrer que des attentats comme ceux qui ont frappé vendredi soir Paris vont également se produire en Belgique", assure samedi Jaak Raes, le chef de la Sûreté de l'Etat.

16h55: La Conférence sur le climat de Paris "se tiendra" avec une sécurité renforcée malgré les attentats jihadistes qui ont frappé vendredi soir la capitale française, a déclaré samedi à Vienne le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

>>>>>> 16h50: Exclusif!!! Selon nos informations, 3 des terroristes des attentats de Paris viennent de Molenbeek. (Les détails complets) <<<<<<

16h37: Le mouvement islamiste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza et le Jihad islamique ont condamné samedi les attentats de Paris revendiqués par le groupe Etat islamique.

16h32: Une minute de silence sera observée samedi à 18h00 sur la Grand Place de Bruxelles, a fait savoir le bourgmestre de la Ville Yvan Mayeur qui y assistera aux côtés d'autres membres du collège des échevins de la Ville.

16h30: Nouveau drame en France ce samedi. 5 personnes ont trouvé la mort à Strasbourg lors du déraillement d'une rame d'essai d'un TGV. (Les images ici)

16h20: Un avion pour la France évacué et fouillé à Amsterdam après des "menaces". (Plus d'infos)

16h00: L'ambassade de France s'est dite samedi après-midi, dans une communication avec l'agence Belga, "très reconnaissante" envers les autorités belges pour leur réactivité à la suite des attentats de Paris.

15h55: L'ex-capitaine des Bleus Zinedine Zidane et l'actuel défenseur de la Juventus Turin Patrice Evra ont finalement déclaré forfait pour le match de charité organisé samedi (15H00 GMT) à Old Trafford par David Beckham pour le compte de l'Unicef, ont annoncé les organisateurs.

>>>>>> 15h50: Deux Liégeois - Milko Jozic et Eilf Dogan - ainsi qu'un Portugais sont morts dans les attentats de Paris. (Les détails ici) <<<<<<

15h40: Le monde entier rend hommage aux attaques en France. Les plus belles images ici!

15h35: Le député-bourgmestre de Braine-l'Alleud Vincent Scourneau (MR) organise une réunion en urgence samedi après-midi, relative à l'organisation du bal annuel de l'Union des étudiants juifs de Belgique (UEJB). L'événement était prévu ce samedi soir.

15h30: Un assaillant du Bataclan a été identifié grâce à ses empreintes digitales. Il s'agit d'un Français, connu des services de renseignement. (Le point sur les auteurs présumés des attentats ici)

15h29: L'Exécutif des Musulmans de Belgique "dénonce avec la plus grande fermeté ces actes lâches et aveugles commis à l'encontre d'innocents", a-t-il déclaré samedi.

15h23: Le président français François Hollande était engagé samedi dans d'intenses échanges diplomatiques illustrés par de nombreux entretiens téléphoniques avec les dirigeants mondiaux, de l'Egyptien Abdel Fattah al-Sissi à la chancelière allemande Angela Merkel, qui ont tous fait part de leur soutien après les attentats.

15h15: L'équipe d'Allemagne a passé la nuit de vendredi à samedi au Stade de France plutôt que de retourner à son hôtel parisien, et hésite à affronter les Pays-Bas mardi. (Tous les détails ici)

15h05: Dans la foulée des attentats de Paris, la police d'Anvers a décidé de renforcer sa présence lors de grands événements, comme l'arrivée de Saint Nicolas. Les patrouilles à proximité du domicile de Bart De Wever seront également plus fréquentes.

15h01: "C'est la démocratie et la liberté en Occident qui sont meurtries", a déclaré samedi Monseigneur André-Joseph Léonard, au nom des évêques de Belgique, après avoir appris "avec consternation et émotion (...) les attentats qui ont fait tant de victimes à Paris".

15h00: Tous les clients du tour-opérateur Jetair se trouvant à Paris sont sains et saufs, a indiqué samedi après-midi le porte-parole Hans Vanhaelemeesch sur Twitter.

14h47: Le groupe californien Eagles of Death Metal, qui jouait au Bataclan vendredi soir lorsque la salle de concerts parisienne a été attaquée, a décidé de rentrer aux Etats-Unis. La prestation prévue dimanche soir au Cirque Royal de Bruxelles est dès lors annulée.

14h46: Le Trophée Bompard, 4e Grand Prix de la saison de patinage artistique, a été annulé à la suite des attentats de Paris, a annoncé samedi la Fédération française des sports de glace (FFSG). Le Trophée Bompard a débuté vendredi à Bordeaux et devait se poursuivre samedi et dimanche.

>>>>>> 14h42: Bilan de 300 personnes hospitalisées, dont 80 en "urgence absolue" (hôpitaux) <<<<<<

14h40: Le ministre de l'Intérieur français, Bernard Cazeneuve, déclare que 1000 militaires supplémentaires vont être déployés à Paris dans les prochains jours.


14h11: La Tour Eiffel est fermée jusqu'à nouvel ordre, annonce la société d'exploitation de l'édifice.

14h00: Des contrôles filtrants ont été mis en place ce matin sur l'E17 à hauteur du poste frontière de Rekkem, en Flandre occidentale. Aucun contrôle n'est signalé sur le réseau secondaire, indique l'agence Belga.

13h43: Une minute de silence sera observée lundi à midi (11h00 GMT, 12h00 heure locale et belge) partout en France, où les drapeaux vont également être mis en berne en hommage aux victimes.

13h36: Un passeport syrien retrouvé à proximité de l'un des assaillants. (Les détails ici)

13h20: La Belgique, par la voix du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, confirme le décès d'au moins deux Belges. Selon nos sources, deux Liégeois ne donnent plus de nouvelles. (Plus d'informations ici )

13h00: Un homme arrêté en Allemagne (lien fondé avec attaques) et 2 terroristes auraient identifiés. (A lire ici)

12h57: La COP21, la conférence sur le climat prévue à Paris début décembre, aura bien lieu selon une source diplomatique française.

11h46: Selon Het Laatste Nieuws, plusieurs témoins affirment que l’une des voitures des assaillants des attaques de Paris portait une plaque d’immatriculation belge. Ne souhaitant pas commenter cette information, le Ministère de l’Intérieur belge indique simplement qu’il enquête actuellement pour confirmer ou infirmer cette information. (Les détails ici)

11h00: Le président français François Hollande annonce trois jours de deuil national suite à "cet acte de guerre organisé depuis l'extérieur par une armée terroriste, Daech". Il indique également que "tous les dispositifs de sécurités sont renforcés".

10h06: 128 morts, outre les 8 assaillants, selon un bilan judiciaire.

9h46: L'ensemble des compétitions sportives prévues samedi et dimanche dans la région parisienne ont été suspendues et des sites touristiques sont restés fermés.

9h28: Le bilan monte à 127 morts et environ 180 blessés, dont 80 en "urgence absolue" selon des sources policières citées par l'AFP.

09h00: Paris se réveille dans l'effroi. L'état d'urgence est décrété sur tout le territoire français. Le parc Disneyland Paris n'ouvrira pas ses portes au public ce samedi "compte tenu de la gravité des événements".

07h00: Les attentats du 13 novembre à Paris ont fait 120 morts et 200 blessés selon un dernier bilan.


"Cette fois, c'est la guerre"

Horreur et scènes de guerre: Paris se réveille ce samedi en état de sidération, après des attentats d'une ampleur sans précédent attribués à des djihadistes qui ont fait - selon le tout dernier bilan- au moins 129 morts et 300 blessés (dont 80 en "urgence absolue"), avec pour la première fois en France des actions kamikazes.

Au moins huit assaillants ont abattu des dizaines de personnes dans une salle de concert, à des terrasses de café, ou se sont fait exploser près du Stade de France, un mode opératoire inédit sur le sol français.

"Cette fois, c'est la guerre", résume samedi en une le quotidien populaire Le Parisien. "La guerre en plein Paris", titre le journal conservateur Le Figaro (découvrez les titres de la presse française ici ).


Daech revendique

Le groupe Etat islamique a revendiqué ces attentats dans un communiqué officiel. "Huit frères portant des ceintures explosives et armés de fusils d'assaut ont visé des sites choisis soigneusement au coeur de Paris", indique le communiqué.

L'EI ajoute que ces attaques visaient à démontrer que la France demeurera une cible privilégiée tant qu'elle poursuivra la même politique au Moyen-Orient.



L'état d'urgence

Le président François Hollande a décrété l'état d'urgence dans le pays et la fermeture des frontières tandis que la police demandait aux habitants de la Ville lumière de rester chez eux.

Dans les faits, selon notre envoyé spécial, la France n'est pas état de siège (à lire ici ).

Les nouvelles attaques, qui surviennent dix mois après les attentats visant notamment l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, jettent une ombre sur la capacité de la France à assurer la sécurité.

Paris devait se transformer en capitale diplomatique à compter de lundi à l'Unesco où plusieurs chefs d'Etat sont attendus pour les 70 ans de l'organisation, avant une conférence de l'ONU sur le climat réunissant dans une quinzaine de jours 40.000 personnes, dont plus de 100 dirigeants du monde entier pour l'ouverture le 30 novembre.

Le président iranien Hassan Rohani, qui devait effectuer lundi une visite de deux jours en France, a annoncé samedi qu'il renonçait à ce déplacement.



"Allah Akbar"

Le carnage dans la salle de spectacles du Bataclan dans un quartier parisien très festif s'est fait aux cris de "Allah Akbar". Au Stade de France, le président François Hollande et 80.000 spectateurs assistaient à un match de football amical entre la France et l'Allemagne au moment des attaques.

Le bilan est d'au moins 129 morts et plus de 300 blessés dont 80 en "urgence absolue".

Huit assaillants sont morts, dont sept en actionnant des ceintures d'explosifs lors des attaques ou lors de l'assaut des forces de l'ordre. Les autorités ont évoqué la possibilité qu'ils aient des complices ou des coauteurs dans la nature.

Quelque 1.500 spectateurs étaient présents au Bataclan, célèbre salle de concerts proche du lieu où des jihadistes avaient déjà décimé la rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier.

"Deux ou trois individus non masqués sont entrés avec des armes automatiques de type kalachnikov et ont commencé à tirer à l'aveugle sur la foule", a raconté un journaliste de la radio Europe 1, Julien Pearce, présent dans la salle.

"Ca a duré une dizaine, une quinzaine de minutes. Ça a été extrêmement violent et il y a eu un vent de panique, tout le monde a couru vers la scène, il y a eu des scènes de piétinement", a-t-il ajouté.

Les assaillants "ont tiré en plein dans la foule en criant +Allah Akbar+", a déclaré un témoin à la radio France Info.

Ils ont aussi invoqué l'intervention militaire française en Syrie pour justifier leur action. "Je les ai clairement entendu dire aux otages +C'est la faute de (François) Hollande, c'est la faute de votre président, il n'a pas à intervenir en Syrie+. Ils ont aussi parlé de l'Irak", a raconté un autre témoin, Pierre Janaszak, à l'AFP.

La France participe depuis septembre 2014 à la coalition contre le groupe Etat islamique en Irak et a élargi en septembre ses frappes aériennes à la Syrie où des camps d'entraînement et des sites pétroliers ont été visés.

Plusieurs rues du même quartier de Paris ont été le théâtre de fusillades.

Au stade de France, situé au nord de la capitale, le président François Hollande a été évacué dès les premières détonations et les entrées et sorties ont été bouclées. Le match s'est poursuivi jusqu'au bout, et le public a finalement été évacué dans un calme relatif.

Parmi ses premières mesures, le gouvernement a renforcé la présence militaire à Paris et fermé samedi écoles et équipements municipaux, notamment sportifs.




Le fil info des attentats ce vendredi soir

02h00: Un bilan (2h du matin) fait état de 41 morts dans les fusillades et explosions dans les rues de Paris et aux abords du Stade de France. A cela s'ajoute plus de 100 morts dans la salle de spectacle du Bataclan (selon de nombreux témoins, il fallait "marcher sur les corps" pour pouvoir s'enfuir!) Il ne faut pas oublier qu'il y a également de très nombreux blessés graves. Le décompte final risque d'être terrible pour la France.

01h45: François Hollande s'est rendu près de la salle de spectacle du Bataclan, où une centaine de morts étaient à déplorer à l'issue de la prise d'otages, a-t-on appris auprès de l'Elysée. Accompagné notamment du Premier ministre Manuel Valls, du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, et de la ministre de la Justice Christiane Taubira, le chef de l'Etat a fait "le point" avec le chef des pompiers et du Service d'aide médicale urgente (samu), selon la même source.

01h30: Peu après les attaques survenues à Paris vendredi soir, de nombreux habitants de la capitale se sont rejoints sur Twitter et Facebook sous le hashtag #PorteOuverte , proposant d'accueillir chez eux les personnes qui se trouvaient dans la rue, désemparées et à la recherche d'un lieu sûr. Des variantes #PortesOuvertes, #OpenDoor ou #OffeneTüren - sachant que de nombreux Allemands étaient présents dans la capitale pour le match France/Allemagne - ont aussi circulé sur les réseaux sociaux.

01h20: Selon plusieurs sources, il y aurait des dizaines de morts dans la salle de spectacles du Bataclan. Certaines évoquent même le chiffre terrifiant de "plus de 100 morts".

01h15: Le réseau social en ligne américain Facebook a activé vendredi, suite aux attaques à Paris, l'outil permettant à ses utilisateurs de rassurer leurs proches en signalant qu'ils sont en sécurité.

01h00: Fin de la prise d'otages au Bataclan. La police a lancé l'assaut, tuant trois terroristes.

00h58: Le président français François Hollande a annulé son déplacement dimanche en Turquie pour un sommet du G20 où il sera représenté par ses ministres des Affaires étrangères et des Finances, a-t-on appris auprès de l'Elysée.

00h52: Cinq lignes de métro ont été fermées dans la capitale française par crainte de nouvelles attaques, a indiqué la police. Il s'agit des lignes qui traversent les quartiers et zones où les attaques se sont déroulées vendredi soir. La circulation des bus a également été interrompue.

00h50: Il n'y a pour l'instant pas d'informations au sujet de Belges parmi les victimes, annonce le porte-parole du SPF Affaires Étrangère.

00h45: Le gouvernement belge prend déjà des mesures concrètes !

00h38: L'une des explosions survenues près du stade de France à Paris vendredi soir est l'œuvre d'un kamikaze. Au moins trois personnes sont décédées aux alentours du stade, a confirmé la Fédération française de football.

00h30: L'assaut serait en cours dans la salle de spectacle du Bataclan, avec des hommes du RAID.

00h29: Des attaques auraient été menées sur sept points différents dans Paris

00h25: La mairie de Paris a appelé vendredi sur Twitter les habitants "à ne pas sortir de chez (eux)".




00h20: Toutes les écoles qui devaient ouvrir ce samedi seront fermées.

00h16: Les forces de l'ordre n'ont pour l'instant aucune trace des auteurs des fusillades dans les quartiers de Paris.

00h10: Confirmation de sources concordantes qu'au moins un terroriste s'est "fait sauter" devant le Stade de France...

23h55: François Hollande, dans un discours télévisé, annonce que les frontières vont être fermées et que l'Etat d'urgence est décrété sur tout le territoire... "Nous savons d'où viennent ces attaques" a-t-il dit. Les renforts militaires sont en route.

23h45: Le message Facebook effrayant d'un homme se disant encore au Bataclan à la merci des terroristes... Selon la police, relayée par l'agence AP, il y aurait une centaine de personnes gardées en otage.


23h35: Le bilan s'alourdit dramatiquement... On parle désormais de 60 morts !

23h30: le bruit d'une explosion en plein match France - Allemagne...

23h23 : La police donnerait l'assaut au Bataclan. Plusieurs sources parlent d'attaques encore en cours dans d'autres quartiers parisiens.

23h19: L'enceinte du Stade de France n'est toujours pas ouverte. Les gens sont toujours sur la pelouse.

23h12: Les forces de l'ordre interviennent dans plusieurs quartiers des Xe et XI e arrondissement de Paris explique le site Le Parisien où des attaques ont visé des bars. Une autre brasserie a également été visée à proximité du Bataclan. Une prise d'otage y a lieu en ce moment où les tireurs se sont réfugiés apparemment.

23h05: L 'évacuation du Stade de France aurait débuté. Ce sont 80.000 personnes concernées.

23h00: Le témoignage d'un spectateur du Bataclan qui est parvenu à s'enfuir !

23h00: TF1 dit que deux personnes au moins se sont fait exploser devant le stade de France

22h58: Un témoin qui a réuissi a s'échapper du Bataclan explique que les assaillants ont tiré au fusil à pompe sur la foule...


"Au moins trois fusillades", "Ils ont tiré en plein dans la foule en criant Allah Akbar"

Interrogée peu après 22H30, la préfecture de police dénombrait " au moins trois fusillades, peut-être quatre dans le secteur du Bataclan (XIe arrondissement) et rue de Charonne (Xe arrondissement) ".

Selon un témoignage recueilli par France Info, des individus sont rentrés dans la salle de spectacle du Bataclan et ont commencé à tirer. Louis était en plein concert, avec sa mère: " Ils ont crié Allahu akbar! Il y a des mec qui sont rentrés qui ont commencé à tirer. On était en plein concert, il y a des mec qui sont rentrés qui ont commencé à tirer. On s'est tous couché par terre. Ils ont continué à tirer. J'étais avec ma mère, on s'est couché. [Finalement] on a pu sortir ."