Sur France 2 le 24 septembre dernier, Jean Castex avait déjà indiqué qu'il n'avait pas encore installé l'application de tracing StopCovid sur son smartphone. Mise en place par le gouvernement, cette application assez décriée est censée permettre le traçage des cas contacts.

Ce lundi 12 octobre, lors d'un grand entretien sur Franceinfo cette fois, Jean Castex a avoué être déçu du nombre d'utilisateurs de l'outil, en écorchant son nom au passage. “Quand j’ai changé de portable en arrivant à Matignon, j’ai pris un portable sécurisé et je n’ai pas téléchargé ‘Télécovid’ (Ndlr : au-lieu de StopCovid). En réalité, au-delà de ma propre personne, elle n’a pas eu les effets escomptés.”

Des mauvais résultats annoncés par le Premier ministre qui explique qu’il ne l’a toujours pas téléchargée non plus pour une certaine raison. “Le gouvernement et le président de la République ont demandé de travailler sur une nouvelle version de l’application qui sera officiellement lancée le 22 octobre. À ce moment-là, je la téléchargerai”, a déclaré Jean Castex.

Depuis son lancement le 2 juin dernier, “StopCovid” n’a été installée que 2,6 millions de fois environ. En Belgique, "Coronalert" a été téléchargée près d'un million de fois depuis son lancement le 30 septembre dernier.