Le président du Pérou par intérim, Manuel Merino, a annoncé sa démission dimanche, cinq jours après son entrée en fonction qui a suscité de violentes manifestations. 

"Je veux faire entendre à tout le pays que je présente ma démission", a déclaré Manuel Merino lors d'une allocution télévisée au lendemain de la violente répression des manifestations exigeant son départ qui a fait trois morts et une centaine de blessés.