Après l'annonce de l'infection au Covid-19 du président américain, la commission avait transformé ce débat, qui devait se tenir à Miami, en rencontre virtuelle pour des raisons sanitaires. Une formule que Donald Trump a catégoriquement refusée.

"Il est désormais évident qu'il n'y aura pas de débat le 15 octobre", a écrit la commission dans un communiqué, assurant désormais "concentrer son attention sur les préparatifs pour le dernier débat présidentiel prévu le 22 octobre", à Nashville, dans le Tennessee.

Lors du débat annulé, des électeurs devaient poser des questions aux candidats. Donald Trump "n'a évidemment pas le courage de répondre de son bilan aux électeurs en même temps que Joe Biden", a réagi un porte-parole du candidat démocrate, Andrew Bates. "Il est honteux que Donald Trump ait esquivé le seul débat lors duquel les électeurs pouvaient poser des questions, mais ce n'est pas une surprise", a-t-il ajouté à l'AFP.

Après l'annonce de la tenue du débat sous forme virtuelle, l'équipe de Donald Trump avait accusé les organisateurs de vouloir éviter à Joe Biden une confrontation directe avec le républicain. Elle a réclamé que le débat du 15 octobre soit repoussé lors d'une ultime rencontre le 29 octobre, soit à cinq jours seulement du scrutin -- ce que l'équipe de Joe Biden a refusé.

Les deux hommes se sont déjà affrontés durant près d'une heure et demie lors d'un premier débat chaotique, lors duquel ils n'avaient cessé de se couper la parole, le 29 septembre dernier à Cleveland, dans l'Ohio.