Pittman remplace Steven Sund qui a démissionné après les critiques émises envers les forces de police pour leur gestion de l'invasion du Capitole la semaine dernière par des militants pro-Trump.

Elle affirme que les forces de l'ordre aux différents niveaux de pouvoir vont coopérer pour assurer la sécurité lors de la cérémonie.

Selon des médias américains, un document interne de la police fédérale américaine (FBI) prévient que des supporteurs armés du président républicain pourraient participer à des manifestations dans les 50 Etats américains entre ce week-end et le 20 janvier.

Critiqué pour avoir tardé à déployer la Garde nationale lors des violences du 6 janvier à Washington, le Pentagone a autorisé le déploiement de jusqu'à 15.000 soldats dans la capitale américaine pour la cérémonie de prestation de serment.

Quelque 6.200 militaires de la Garde nationale y sont déjà présents et ils seront 10.000 dès ce week-end. Environ 5.000 soldats supplémentaires pourront les rejoindre le 20 janvier.