Monde

Le rival de la chancelière allemande Angela Merkel, le social-démocrate Peer Steinbrück, a choqué l'Allemagne jeudi soir avec une photo de lui faisant un doigt d'honneur publiée en Une d'un magazine à dix jours des élections législatives.

Questionné par le magazine du quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung, sur les surnoms dont il avait été affublé après ses diverses gaffes de communication pendant la campagne, cet ancien ministre des Finances de Merkel dans un gouvernement de grande coalition entre 2005 et 2009, a répondu par ce geste inattendu.

Il avait accepté de participer à cette séance photo, dite "interview muette", réalisée une fois par semaine avec des personnalités différentes. Le principe est de répondre à des questions par des gestes immortalisés en noir et blanc par un photographe.

L'image, qui fait la couverture de l'édition de vendredi du SZ Magazin, a été rendue publique jeudi soir et a immédiatement déchaîné la twittosphère.

Le ministre allemand de l'Economie, Philipp Rösler (parti libéral, FDP) a immédiatement attaqué le social-démocrate en marge d'un meeting électoral. "Un tel geste n'est pas possible de la part d'un candidat à la chancellerie", a-t-il dit, cité par l'agence DPA.

"Peer Steinbrück fait un doigt d'honneur à l'Allemagne", s'offusquait le quotidien conservateur Die Welt sur son site internet, ajoutant : "une telle chose ne s'est jamais produite, un candidat à la chancellerie qui fait sans gêne un doigt d'honneur pour répondre à une question lors d'une interview".

Sur twitter, les réactions étaient cependant partagées, avec quelques commentaires positifs, comme celui d'un certain "Opa Hans": "on lui pose une question énervante où il doit répondre par geste, il fait un doigt d'honneur. So what?". "Je trouve le doigt d'honneur super", déclarait une dénommée Claudia Sommer.